Loader

On sort au Parvis (Ibos) : Spectacle "Nijinska, voilà la femme"

  • Cauterets - Pont d'Espagne
  • Increase text size
  • Reduce text size
  • Print
0-Nijinka-tourinsoft.jpg

Le 08/02/2022
Cultural - Show

On the map

On sort au Parvis (Ibos) : Spectacle "Nijinska, voilà la femme"

Départ : Mairie de Cauterets
Place Georges Clémenceau
65110 CAUTERETS

Schedule

- de 19:00 à 23:00

Description

Mise en place d'une navette gratuite pour assister à la représentation du nouveau spectacle de Dominique Brun / François Chaignaud : "Nijinska, voilà la femme"

Poursuivant ses recherches sur les figures saillantes de la modernité, en particulier Vaslav Nijinski, Dominique Brun s’intéresse ici à sa sœur, « la Nijinska », première et unique femme chorégraphe des Ballets russes, néanmoins laissée dans l’ombre. Pourtant, elle a grandement contribué à moderniser la danse. Elle a participé activement à la révolution du Sacre du printemps même si l’histoire retient encore Diaghilev ou Stravinsky. Rien d’étonnant qu’une chorégraphe, passionnée par le patrimoine chorégraphique, Dominique Brun, décide de réhabiliter son apport immense à la danse.

Les Noces, pièce pour vingt-deux danseurs et jouée dans la version musicale telle que celle de 1919, est intimement liée au Sacre du printemps, chorégraphié par Vaslav Nijinski dix ans plus tôt. Le mariage qui est célébré ici est traité comme un drame austère et dépouillé, un acte sacrificiel dans lequel il n’y a aucune place pour l’amour et la subjectivité. La recherche chorégraphique s’éloigne de la littéralité de l’argument et construit des compositions fondées sur les dynamiques des corps et les mouvements d’ensemble.

Le regard porté sur le Boléro est un regard croisé, partagé entre la chorégraphe et l’interprète. François Chaignaud, danseur fascinant et chorégraphe incontournable de la scène contemporaine – qui a suscité l’enthousiasme du public du Parvis lors de sa venue avec Romances inciertos en 2019 – entremêle les influences espagnoles (boléro, fandango, flamenco) qui ont guidé la chorégraphie de Bronislava Nijinska avec ses reprises et mutations plus récentes. Sa danse entre en résistance avec la progression inexorable de la musique de Ravel, et répond à sa partition rythmique et temporelle

Tarifs du spectacle : Adulte > 20€ (tarif adhérent collectivité) / Jeune -26 ans, demandeur d’emploi, bénéficiaire du RSA, bénéficiaire de l’AAH > 12€.

Réservation obligatoire : https://tinyurl.com/mpuetx4y