Loader

Oeuvres de Christophe Cosentino

  • Tarbes and around
  • Increase text size
  • Reduce text size
  • Print
0-cosentino.jpg

Du 10/04/2019 au 03/05/2019
Cultural - Exhibition

On the map

Oeuvres de Christophe Cosentino

21 rue Georges Clemenceau
65000 TARBES

+33 5 62 51 12 00

Rates

  • Free - Entrée libre et gratuite

Description

Horaires des visites : du mardi au samedi de 14 à 18 h

20 ans dans les années 80, Christophe Cosentino peintre Sétois côtoie à travers des films, des peintures en direct, des expositions collectives, ceux qui font un courant artistique à l'époque pas encore nommé : la figuration libre.

A cette époque, il fait partie du groupe turbulent les "Yaros". Leur crédo : produire sans professionnalisme pesant, et vive les actes ! Après quatre ans de productions multiples, prestations théâtrales et happenings, le groupe se dissout. Chacun prend son autonomie.

Le jeune Cosentino n'a pas un rond, il débute sa vie d'artiste avec enthousiasme. Ses sujets de prédilection sont d'inspiration guerrière et le cinéma fantastique, le monde de l'enfance n'est pas loin avec tous ses possibles... Cartons, draps, boîtes alimentaires, supports modestes pour des aplats dynamiques et colorés. Il réalise aussi des figurines en plomb, de nombreuses séries voient le jour. Il arrête contraint par un changement d'atelier (plus petit) et par la toxicité du produit.

Son travail se démarque par le support de sacs en toile de jute d'engrais récupérés dans le port de Sète et par l'inclusion, dans ses tableaux, d'éclats de céramiques, une signature reconnaissable entre mille.

A l'aube des années 2000 (alors que l'euro arrive) il commence une série de marins voyageurs qui dans des situations étranges monnayent avec de véritables billets (collage), pesetas, lire... Une façon de donner une légitimité (comme la vaisselle brisée) aux choses devenues inutiles. La série est toujours en cours.

Cosentino n'est pas de ces artistes qui sont toujours là où on les attend. Il faut prendre le temps de découvrir la richesse de son atelier, ses inspirations, ses techniques, ses formats, ses matériaux qui réservent toujours de belles surprises. Il nous offre des portraits voire des gueules d'une incroyable puissance tracés, marqués, tatoués de rêves et d'histoires de la vie d'une grande précision.

Les forêts aux verts éclaboussés, les animaux hybrides, les faunes, les nomades sont les dernières inspirations de ce voyageur immobile qu'est Cosentino. Il révèle, sous forme de parabole picturale, un intérêt pour le devenir de l'être humain... Alex Plaisir